Vous êtes ici :   Accueil » Les rencontres
Planning

agenda.jpg

Massilli'Hand
Partenaires

wiko.png

CEPAC

MSP_2015.png

artinian.png

Fleuriste Marseille

CD_13.jpg

oxyd_powered_by_ecritel2.jpg

DDJS.jpg

axa_new.jpg

Hummel_Haribo.png

LogoMarseille.gif

ebs.jpg

RegionPACA.jpg

 ↑  
Visiteurs uniques

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://csmphand.com/data/fr-articles.xml

Séniors - Nationale 2 - Fred Perin

Samedi 26 mai 2018

Montelimar - Cs Marseille Provence handball 29 - 39 (14 - 21)

Pas facile de rester concernés sur des matchs sans enjeu majeur, Montélimar éliminé de la N2 pour la saison prochaine, nous maintenus...

il ne nous reste qu’à accrocher la meilleur place possible en gagnant et en espérant des défaites de ceux du dessus.

Chose faite pour la victoire ce samedi. Un match sérieux face à une équipe trop démobilisée pour s’accrocher et produire un jeu à la hauteur des qualités individuelles affichées.

Emballer le match en attaque, empêcher la base arrière de se mettre en position favorable fermer les ailes et entourer le pivot. Le danger pouvait venir de partout.

Le début de la rencontre est rassurant et c’est sur l’enchaînement défense contre-attaque que nous creusons l’écart notamment par Yo dans tous les bons coups. Baptiste nous gratifie de relances très longues conclues par mini Max et Paul partis en première vague.

Baptiste encore lui, fini sa mi temps en fermant la cage et nous permet de rester loin devant 21 - 14.

Dans le huit clos du vestiaire, l’accent est mis sur le sérieux et la concentration à garder.

Malgré quelques petites imperfections la deuxième mi temps reprend avec les mêmes intentions de bien faire. On se détache un peu plus sous l’impulsion de Fab à la baguette qui trouve son compère Simon dedans à plusieurs reprises.

Ce même Simon nous quitte sur un 3x 2 sévère.

La messe est dite, Gigi enterre les derniers espoirs adverses, mini Max et Matar terminent le travail bien mené. Plus 10. 3pts, une répétition générale avant de clore la saison par la réception du leader Nîmois.

3pts

Fred

  

Samedi 19 mai 2018

Cs Marseille Provence handball - btp Nice 35 - 31 (17-13)

La fin de saison approche à grandes enjambées, le maintien est assuré après la défaite Vitrollaise de la semaine passée, le match d’hier soir n’avait d’autres enjeux que de retrouver les joies de La victoire et de repasser devant Nice au classement.

Le début de match confirme notre bonne volonté et notre application dans tous les secteurs du jeu. 

La Défense modifiée pour contrer les gars du bâtiment a bien tenue annihilant la relation avec un pivot d’habitude difficilement contrôlable.

Un temps, juste un temps, ce diable de booba Sidibé sera contrôlé par le dispositif très dense. On verra plus tard dans la partie que malgré quelques égarement envers les arbitres, son impact et sa détermination n’ont pas pris une ride. Contenu aussi, Kevin millet, il ne nous restait qu’à récupérer et courir. 

C’est ce qui se passera à plusieurs reprises en première mi temps, en enchaînant les contres biens ponctués par Yo très en vue.

Fabien à peine descendu de l’avion nous offre également une belle prestation à la direction du jeu et au cœur de La Défense.

Comme dans les meilleurs scenars, l’ensemble des joueurs apportent leur pierre à l’édifice convoité; les 3 points.

Retour au vestiaire avec 3 buts d’avances, rien n’est joué, il faut être mobilisé jusqu’au bout.

On repart au galop, mais les niçois restent accrochés à nos baskets. Un peu de frustration, de protestation les mettent un peu plus à la peine en infériorité numérique. Marseille en profite, Marseille se détache mais Nice revient encore et encore.

Le banc de touche montre alors tout son intérêt et le niveau de jeu reste stable malgré les changements. Baptiste ferme la boutique un peu plus et empêche les niçois d’y croire encore. 

On fini à 4 buts devant, on repasse à la 9e place, on retrouve le sourire de la victoire.

La semaine prochaine, déplacement à Montélimar l’antenne rouge, condamnée à la relégations. Est ce suffisant pour s’assurer d’une victoire ?

Réponse dans une semaine

3 pts 

Fred

Samedi 12 mai 2018

Antibes cs Marseille Provence handball 39 - 32 (15-16)

Une première à s’accrocher (15-16), une deuxième où les 10 dernières minutes nous seront fatales. 2 entames de mi temps aux abonnés absents (1-5, 1-4). Manque de rotation, indiscipline, manque de lucidité, manque de solidarité ...

Allez arrêtons là cette énumération des points négatifs pour nous concentrer sur la perf de la soirée, celle à retenir. Celle de mini Max, qui nous avait quitté il y a presque un mois après un choc sur le mur de bois luzy. Retour réussi sur les parquets hier soir avec un 9 sur 10 dans son aile gauche, face à un des tout meilleur gardien de la poule. Un coin de ciel bleu sur notre maillot Marseillais bien terne en cette fin de saison et un exemple d’abnégation. Bravo à lui. 

Encore 3 matchs à jouer cette saison en espérant au moins une victoire et ne pas à avoir à attendre un faux pas de nos adversaires de fin de classement.

Fred

Samedi 28 avril 2018 

Cs marseille Provence handball - GFCA Ajaccio 26-30 (12-16)

4e défaite d’affilée ce samedi face à une solide équipe d’Ajaccio peu encline à laisser des points à ses adversaires successifs.

Nous en avons fait les frais ce soir avec à nouveau un lot de déchets aux tirs trop importants et une défense trop perméable pour faire chuter nos amis Corses en terre Marseillaise.

La rencontre démarre avec 15mn de retard dûes aux caprices aériens qui font la liaison avec l’île de beauté. Les ajacciens eux sont prêts à en découdre et le montre rapidement en imposant le rythme qu’on leur connaît. Un premier écart est creusé à la 20e par un 0-6 orchestré par un pivot de talent XL bien servi par sa base arrière. On frôle la correctionnelle , mais une dernière montée de balle concluante nous permet de rester à 4 longueurs. La mi temps est sonnée, nous aussi. Le sursaut d’orgueil attendu après la déconvenue Monégasque se fait attendre. 

On garde en poche 1 ou 2 cartes  défensives pour faire déjouer nos adversaires en espérant que les consignes offensives seront elles aussi respectées. Peine perdue, on est encore dans une piètre représentation trop précipitée en attaque, en manque d’impact physique pour faire plier la défense Ajaccienne.

Malgré ça les quelques récupérations de balles suivies des échecs à 6 mètres, les 7 m ratés en fin de partie nous empêchent de valider la théorie du hold-up.

On échoue à 4 longueurs. 

La fin de saison approche et le turnover en semaine, les absences perlées des uns  et des autres, ne sont pas faits pour inverser cette tendance à La contre perf. nous en sommes maintenant réduits à des calculs d’apothicaires, à espérer les défaites de ceux qui nous suivent plutôt qu’à prendre notre destin en mains. 

À l’heure où j’écris ce billet Montélimar ne nous rejoindra plus (mathématiquement) et Vitrolles devra faire un sans faute sans que l’on gagne pour nous passer devant. Autant dire que le maintien n’est pas loin... mais doit on s’en contenter ? 

Une semaine de récupération suivie d’une de travail et l’on file vers 4 matchs successifs avec, espérons le, l’envie de se transcender pour retrouver les joies de la victoire. 

Fred

Samedi 21 avril 2018

Monaco - Marseille Provence handball 32 - 19 (15-11)

Naufrage en principauté ce samedi en fin d’après midi ensoleillé. Quelques instants plus tôt flottait un air de vacances, la mer, les baigneurs et les belles voitures. On était loin de notre match, peut être un peu trop. La rencontre contre St Raph avait laissé des traces et l’infirmerie pleine et par le principe des vases communiquant, bois luzy quasi vide la semaine qui a précédée cette correction. 

Bref, des Marseillais absents à partir de là 25e, dans l’incapacité de répondre à des monégasques propres dans leurs intentions de jeu.

La suite ? Échecs aux tirs encore et toujours, 3 joueurs trop isolés en attaque pour apporter plus, une défense à nouveau lourde et empruntée, incapable de contrer les assauts adverses.

La semaine prochaine, réception d’Ajaccio qui a un faible espoir de voir Nîmes et la Crau s’effondrer, mais qui jouera son va-tout jusqu’au bout avec la « grinta » qu’on leur reconnaît.

Fred

Samedi 14 avril 2018

Cs Marseille Provence- St Raphaël 23 - 26 (13-13)

   

Nouveau match contre un centre de formation avec l’intention de l’accrocher à notre tableau de chasse et se donner la bouffée d’air attendue depuis Vitrolles (notre dernière victoire).

Seulement, même diminués par les absences de 2 joueurs majeurs blessés les jeunes pousses Raphaéloises sont arrivées en terre marseillaise avec de l’ambition, à l’image du gardien de but très efficace. 

L’entame de match rythmée de nos adversaires nous ne nous surprend pas mais St Raph nous fait plier une première fois à la 7e et creuse un premier écart de 4 buts, bien aidé par nos maladresses. Le temps mort nous permet de revenir rapidement dans la course mais on est maintenu à distance par les jeunes Varois efficaces sur le grand espace.

Nouveau coup de grisou, St Raphaël  nous inflige un 7-0, nos marseillais semblent sonnés, nouveau temps mort pour tenter de relancer la machine. 

Temps mort salvateur, les bleus ont de l’orgueil bien soutenus par les minots du club, on recolle en passant un 7-0 avant de rejoindre le vestiaire. 

Notre première mi temps s’est jouée sur un courant alternatif, avec trop de largesses défensives, trop de maladresses offensives. 

Régler les soucis techniques, la finition, gêner les attaques placées adverses, sont les clés évoquées pour faire sauter le verrou varois. 

Moins de déchet technique, plus d’activité défensive et plus de ballons récupérés ne suffiront à battre le portier adverse sur lequel nos joueurs auront butés, notamment dans le money Time, nous empêchant de prendre les 3 points espérés. Un grand merci du soutien du public qui a poussé 60 minutes, nous aidant à ne (presque) rien céder🙏🏽🙏🏽🙏🏽.

La semaine prochaine déplacement périlleux à Monaco qui a besoin de points, tout comme nous, et qui n’est pas à sa place dans ce championnat très dense.

Fred

 

Samedi 3 mars 2018

Cs Marseille Provence handball - Istres ouest Provence 34-38 (18-20)

2e match de la phase retour, 1er à domicile et surtout 1er des 3 derbys des bouches du Rhône. 

Nous avions parlé d’un mois de mars quasiment qualificatif pour la saison prochaine en cas de victoires successives. 

Il faudra attendre et espérer que nos 2 prochaines sorties soient couronnées de succès. 

Istres nous avait offert 3 points à l’aller sur tapis vert, il était donc naturel que nos adversaires veuillent remettre les pendules à l’heure.

Nous avions à leur opposer notre quasi invincibilité à domicile, une belle 5eme place à défendre et également montrer que nous étions capables de les battre entre les lignes jaunes.

Hier soir nous avons eu à faire sans surprise à une belle équipe Istréenne, mais une équipe émoussée par le rythme du championnat et leur volume d’entraînement affiché. L’impact physique craint, n’était pas aussi fort et nous devons aller chercher chez nous les raisons de cet échec.

Empreintés, manquant parfois de rythme et d’enthousiasme, nous avons offert à notre adversaire un grand nombre de balles faciles à négocier. Souvent nous sommes revenus dans la course, mais le coup de reins nous a fait défaut pour prendre les devants.

Pas de miracle donc, à nous de redresser la barre durant les 2 prochaines semaines avant un déplacement crucial à Vitrolles.

Samedi 10 février 2018

La Crau - cs marseille Provence 27 - 37 (13-16)

Premier match retour en déplacement dans le Var, à la Crau, pas le plus simple quand on regarde le classement de notre hôte et ses ambitions légitimes.

Pas simple de contenir Une belle force de frappe derrière, les 2 pivots parmi les meilleurs de la poule 6, les ailiers finisseurs et enfin les 2 gardiens expérimentés.

Pas simple non plus d’aligner 4 moins de 18 sur ce genre de rencontre, mais un choix assumé par l’ensemble du club pour préparer le Marseille Provence handball de demain ou bien encore accompagner les futurs pensionnaires de centre de formation. 

Un message clair depuis le premier breaf du vendredi, y aller pour gagner, se rendre le truc possible en gardant ce qui avait été positif à Nîmes et en gommant les petites erreurs décisives.

Et puis une commande pour les cadres ; prendre en charge la rencontre, de montrer la voie aux p'tits frères. Rendons hommage aux uns et autres, la fraîcheur de la jeunesse Marseillaise a bien complété la rigueur et le sérieux de ceux rompus aux joutes de la poule 6.

On démarre sur les chapeaux de roues bien épaulés par les minots qui amènent le second souffle qui nous a fait défaut à maintes reprises cette saison. L’écart ira jusqu’à 7 but durant la première période et Gigi y prend toute sa part. Mais La Crau ne s’en laisse pas compter et revient en trombe à 3 petites longueurs. 

Pas de panique, il convient de mettre à nouveau un coup d’accélérateur, ... Simon le fait savoir et exhorte ces partenaires à ne rien lâcher. Message reçu, pas de round d’observation en 2e, on redémarre comme lors de l’entame et on laisse nos adversaires hagards s’empêtrer dans notre défense bien emmenée par Fab =>les contres fusent et on reprend nos distances. Et puis le point noir de la soirée, la mouche dans le lait, on perd Karim sur blessure, le genou à tourné ... un gros pépin pour tous.

Lucas s’y colle à nouveau et fait parler la poudre, Paul y retourne aussi avec Hugo et font tourner la tête à La défense adverse plus ouverte à la faveur d’une double stricte tentée sur Yo et Fabien. Baptiste fini par dégoûter les tireurs adverses en fermant sa boutique, Clément, se, et nous régale aussi. Le collectif nous envoie vers une nette victoire méritée. Plus 10, on s’est rendu le truc possible, à l’image de Yo en contre qui crucifie le portier adverse avec sobriété, maturité ? Au moins celle d’un soir 😬.  

Une belle opération réalisée par un groupe prometteur, jusqu’à la fin de saison si l’on continue dans cette voie, qu’on s’en donne les moyens.

Trêve à nouveau et on file vers un derby, le centre d’Istres, des joueurs pétris de qualité, un travail sérieux pour les accompagner. Pas simple. Mais si on se rend le truc réalisable ...

3 points 

Fred

Samedi 3 février 2018

Nîmes - Marseille Provence 28-22 (12-11)

Dernier match de la phase aller chez le leader Nîmois, un des centres de formation reconnu pour sa qualité, un club identifié pour sa combativité.

Pas une mince affaire d’envisager une victoire en terre Gardoise, terre de handball reconnue, mais pas une mission impossible non plus.  Le « miracle » n’aura finalement pas lieu, même si nous avons bousculé les Nîmois au Parnasse durant la première période. 

La rencontre démarre sur les chapeaux de roues avec des Nîmois attendus à leur niveau au sortir du trêve et préparation hivernale.

Nous pennons dans un premier temps à soutenir le rythme et l’intensité de nos hôtes, mais rapidement nous les contenons défensivement et trouvons quelques failles pour garder le contact.

Cependant nous nous montrons trop imprécis en attaque pour prendre les devants. La Défense, elle tient bon, les contres succèdent aux récupérations et nous permettent de placer quelques contres. Et puis une supériorité mal négociée, on bascule à moins un à la pause au lieu d’être devant.

La 2e période reprend après le speech du vestiaire : ne rien changer dans les intentions et s’attacher à être plus précis en attaque placée, sur les timing d’engagement et les espaces à attaquer... 

on s’y colle pendant 10 minutes et petit à petit Nîmes prend le pas physiquement. On paye sans doute notre première période et Nîmes s’envole. Après les avoir fait vaciller, c’est à nous de tanguer.

On s’accroche, on sort un peu plus pour aller chercher les balles, on tente le 7 contre 6, mais rien n’y fait. Nîmes nous laisse à distance. Moins 6 au coup de sifflet final, un peu sévère au regard de la physionomie de la rencontre. 

Un peu plus de précision dans le jeu, une meilleure gestion des supériorités numériques, un peu plus de rotations ... un peu plus encore pour faire une perf dans le Var la semaine prochaine chez un autre ténor de la poule 6. La Crau

Fred

Samedi 27 janvier 2018

Marseille Provence handball - Montelimar 40-34 (18-17)

De retour sur le parquet de bois luzy après la traditionnelle trêve hivernale. Une trêve hivernale où nos Marseillais auront remis le bleu de chauffe sur la piste et sous les barres, mais aussi entre les lignes jaunes à reprendre les bons repères, à peaufiner encore et encore les gestes techniques; bref tous les ingrédients d’une 2e phase réussie ?

Pour ce premier exercice d’une longue série, on peut se satisfaire d’avoir rempli l’objectif principal => les 3 points de la victoire, reléguant nos adversaire de la soirée à 8 pts au classement. Ce ne fut pas aisé pour autant, tant Montélimar aligne des talents et joueurs expérimentés. 

Un Sene peut en cacher un autre...

Notre Gigi en difficulté hier soir, face à son Homonyme Djibril Sene cède sa place à Baptiste de retour en compet après un intermède à St Raph. Djibril qui nous aura donné du fil à retordre hier soir, mis sur les rails par un Pape Benga diabolique en attaque. La Défense alignée pas suffisamment agressive vole en éclat, nous obligeant à quelques changements dans ce secteur en positionnant Karim étagé à la pointe. Peu à peu, on refait surface, on enchaîne enfin en contre avec efficacité. Efficacité aussi en attaque placée, avec la patience et le rythme nécessaire pour mettre en difficulté La Défense adverse. 

18_17 à là mi temps, on est au basket ! 

Dans le vestiaire, les ajustements sont proposés, mais surtout il est convenu que nous devons imposer notre rythme et emballer la rencontre.

Comme sur la première partie de la saison cette équipe, malgré toutes ses qualités, s’étiole physiquement nous permettant de faire le breack.Baptiste nous gratifie d’arrêts important au fur et à mesure de cette 2e période et fait douter les tireurs adverses.

40 - 34 au final et les 3 points (précieux).

Une attaque et des cadres retrouvés, plus frais (certainement) qu’à la fin décembre, à l’image de Fabien et Karim rassurants et encadrants, de Yo et Clém décisifs et de Simon solide dans et autour de La Défense adverse.

La semaine prochaine, un déplacement à Nîmes qui nous permettra de nous jauger face à un des ténor de la poule.

Samedi 9 décembre 2017

Btp Nice - Cs Marseille Provence 37 - 33 (14-12)

 

Il y a des matchs où rien ne va, où personne ou presque n'a de prise sur rien ...

Celui là en fait parti et après la déception Antiboise, il arrive comme un coup de matraque sur la tête d'une équipe déjà sonnée par l'issue de la semaine passée.

La première mi temps sera comme une partie de cache cache, où personne n'osera prendre la responsabilité de l'échec. Et pourtant il y en aura encore un peu, à croire qu'en ce domaine nous avions encore de la ressource.

De retour aux vestiaire, je me dis qu'avec un peu, pas beaucoup, juste un peu d'engagement et de respect de 2 ou 3 fondamentaux, cette partie ne nous échappera pas. Nos adversaires ne nous sont pas supérieurs et on a de l'orgueil à revendre, des envies de rachats ...

Ce sera une déroute, le moins 9 en cours de 2e en atteste. Quelques artifices, une brise de révolte et nous finirons sans déculotté mais avec 1 point. L'honneur est presque sauf.

À noté une nouvelle fois la belle rentrée d'Hugo qui aurait mérité d'être fêté par plus de plaisir, après l'annonce de sa sélection tricolore. Il y en aura d'autres dans des conditions plus favorables espérons le. 

À la veille de la trêve hivernale, les organismes sont fatigués après 5 mois sur le pont pour un groupe peu nombreux. On peut y trouver une explication à cette baisse de régime. Mais pas seulement, la performance, même à notre niveau de compétition réclame plus d'engagement d'implication, d'envie de progrès, sur les temps de présences au moins... et pour ceux qui ont plus d'ambition, un ptit effort en supplément ponctuellement aurait pu nous aider à passer ces 3 dernières rencontres avec plus de panache et de réussite. 

Nous reprendrons une préparation de 4 semaines avec des exigences en corrélation avec "les ambitions" de maintien haut, l'analyse des forces en présence et celles de nos adversaires... si on fait les efforts, je paye pour voir, une nouvelle fois.

Bonnes fêtes à tous 

Fred

 

Samedi 2 décembre 2017

Antibes - Marseille Provence 26-26 (9-9)

 

Viendra, viendra pas, ce samedi bon nombre de matchs annulés pour cause d'intempéries, alors on pouvait se poser la question concernant Antibes... et bien ils sont venus et ils n'ont pas vaincu, malgré des individualités de qualité.

On pourrait donc croire à une perf de nos bleus, mais ceux qui y étaient ont vu une nouvelle déconvenue. Nouvelle après celle de Vitrolles, celle de la Crau, dans des conditions similaires avec l'incidence que l'on connaît => des points perdus.

La rencontre débute sur un rythme façon courant alternatif, une équipe qui veut mettre du rythme, une autre qui temporise et mise sur des relations à 2. À ce petit jeu, ce sont les gardiens qui s'en sortent le mieux en neutralisant les tireurs adverses. 9-9 à la pause et déjà quelques immanquables au compteur de chaque côté, la partie est équilibrée, même dans l'échec. 

Il faut donc se surpasser et peut être se distinguer des azuréens solides sur leurs bases et changer le dispositif.

Se surpasser, nous l'avons fait par à-coup, et le changement défensif nous offre des possibilités de contre longtemps espérés. Nous imposons enfin notre rythme et laissons nos adversaires à 4 longueurs. Le trou est fait, on maintient Antibes à bonne distance, mais ils ne lâchent pas prise et reviennent à 2 buts à 50' de la fin ... la suite on là connaît et après 3 immanquables en 3´, on offre 2 points à des azuréens euphoriques. On sait recevoir.

Un dernier déplacement à Nice la semaine prochaine en espérant valider une dernière victoire avant des vacances biens méritées.

Samedi 25 novembe 2017

GFC Ajaccio - Marseille Provence 29-24 (11-14)

Ce samedi, match en Corse, Avec un départ en bateau le vendredi soir pour arriver le samedi matin à 7h à Ajaccio. Une matinée à siroter du café, à jouer aux cartes et à tuer le temps en attendant de ferrailler contre les co leaders de la poule 6. Pas une mince affaire d'autant plus que notre préparation m'avait laissé sur ma faim après une piètre prestation contre Monaco. les ajacciens, intraitables sur leur terre, étaient méfiants à l'idée de recevoir un de leur meilleur ennemi. 

Dés l'entame on sent les 2 équipes un peu crispées et ce sont nos Marseillais qui remportent ce round d'observation en prenant les devants toute la Première. Les quelques immanquables nous empêchent de prendre nos aises et nous le paierons cher plus tard. Plus 3 à la pause, on peut y croire à la condition de ne pas relâcher notre étreinte.

Mais c'est sans compter sur le Gaziers qui ne sont pas à cette place pour rien. Comme à leur habitudes ils sonnent la charge soutenus par un public chambreur 😊👏🏼, reviennent rapidement à notre hauteur et reprennent les rênes ... pour ne plus nous laisser la main. Nous ferons quand même jeu égal avec nos hôtes pendant 25 minutes, en 2e les poussant de leurs retranchements. Plus réalistes dans le money Time  Le gaz s'envole vers la victoire.

Défaite  un peu frustrante, tant nous avons été en capacité de réaliser une très belle perf. les échecs aux 7 et 6 mètres nous enlèvent la possibilité de rafler la mise.

On garde le cap pour recevoir Antibes la semaine prochaine. Antibes un outsider de la poule 6 qui peine à trouver la bonne carburation. À nous d'être au rendez vous 

Fred

Samedi 11 novembre 2017

Cs Marseille Provence - Monaco 23 - 22 (13 - 10)

3 nouveaux points pris hier à Bois luz une nouvelle fois bien garni contre Monaco, une équipe avec laquelle nous avons pris l'habitude des joutes incertaines.

Ce fut le cas une nouvelle fois ce samedi ; un final hitchcockien avec dans les rôles principaux les 2 compères, Fabien à la passe et Simon à la finition qui viendront pallier un temps mort pour le moins brouillon 🙏🏾. Quelques secondes plus tard Yo ira stopper un engagement rapide pour éviter le pire. Le jet franc qui suivra sera sans effet et tout le banc ou presque peut exulter.

On peut clore ce billet après avoir entendu chanter nos bleus dans le vestiaire, seule la victoire est belle et il n'y a qu'elle qui compte !

Un autre angle d'attaque pour ne pas se voiler la face devant cette 5 ou 6e place (en fonction des résultats dominicaux) et conserver l'humilité qui nous oblige.

La prestation d'hier soir me rappelle que les mois de Novembre sont toujours difficiles à passer, que la vigilance doit être de mise la semaine lors de la préparation de nos matchs. Celle qui vient de se passer m'inquiétait ...

Et puis nous avons battu une pâle équipe monégasque ... si l'on tient compte des absences de 4 cadres, oui. Si l'on regarde de plus près, le groupe en face affichait quand même des joueurs au moins, sinon plus capés que les nôtres. Cependant, il convient de critiquer objectivement notre prestation qui n'a pas été bonne. On pense en connaître une partie de la justification, dans la préparation hebdomadaire, mais aussi celle du jour même.

Un âne ne bute jamais 2 fois dans la même pierre dit souvent un lecteur de ce billet... gageons qu'il ait raison.

Et puis, il y a des éléments de satisfaction, les minots du club venus une nouvelle fois en nombre "gueuler" leur amour du Marseille Provence 🤾🏿‍♀️, encourager les grands frères dans la difficulté. Un immense MERCI en espérant que nous leur offrirons des prestations de bien meilleures qualités, un peu à l'image de celles proposées par Gigi impérial dans ses buts, Clem et Simon efficaces et décisifs.

En route vers l'île de beauté, à nous de savoir s'il on y va pour faire du tourisme ou pour espérer prendre des points ? Les 2 semaines de Prepa le diront.

3 pts
Fred

Dimanche 5 novembre 2017

St Raph - Cs Marseille Provence handball 30-28 (14-12)

 

Nouvelle opposition contre un centre de formation ce dimanche, contre st raph après un we sans match. Notre dernière sortie, contre le PAuC avait été couronnée de succès et qualifié de match référence. Le moins que l'on puisse dire c'est que celui là, malgré l'étroitesse du score n'a pas été aussi abouti. La Première mi temps  sera celle des échecs aux tirs, la deuxième des maladresses techniques. Une entame de match avec seulement  de bonnes intentions, mais rapidement, les ingrédients manquant, st raph fait l'écart. La défense dans son ensemble plie à chaque coup de boutoir  de la jeunesse raphaeloise plus vive que nos Marseillais sonnés. Le gardien adverse ponctue la domination de st raph en enchaînant les arrêts. 

La déveine nous poursuit, Gigi prend le pivot adverse de plein fouet et est obligé de laisser sa place à Baptiste de retour après 10 mois de convalescence. 

Belle rentrée Avec 5 arrêts de grande classe, moins belle Avec une rechute du genou souffrant... on craint le pire. Gigi reprend la Place.

Entre temps les bleus pales on repris des couleurs et viennent mourir à 2 petits buts de Notre hôte.  Beaucoup de ratés, si on redresse la barre en 2e on peut espérer prendre des points. Mais la 2e est celle des maladresses, du moins c'est ce que l'on retiendra après avoir contenu les varois. À plusieurs reprises l'occasion nous sera donné de revenir plus près, même de passer devant, mais trop de fébrilité dans le fameux dernier geste. Les pertes de balle coûtent plus chères dans le money time, on en subit les conséquences. St Raph s'envole vers la victoire en prenant 3 longueurs d'avance à 1 mn de la fin. Moins 2 dans la foulée et strict pour espérer encore ... rien n'y fait et malgré une dernière possession plus rien ne bouge. Moins 2 et des regrets d'avoir raté une 3e place qui nous tendait les bras. Une occasion de faire un petit trou sur nos poursuivants. 

On s'incline devant un bon centre de formation, répétons le, qui s'entraîne au moins 2x plus que nous. Notons Les bonnes rentrées de Lucas, Guillaume et celle de Hugo, déjà dans le ton. Un peu de fraîcheur automnale qui fait du bien. Une semaine de travail pour retrouver des couleurs et recevoir Monaco en difficulté en ce début de saison et qui comme nous tarde à trouver la bonne carburation. 

Un duel attendu à Bois luz. 

Fred

Samedi 21 octobre 2017

Marseille Provence handball - Pauc  26 - 20 (12-12)

 

Le 3e derby de la saison à Bois luz avec en toile de fond l'opposition de 2 cités provhandcale.

L'une qui peine à retrouver un niveau de pratique à la hauteur de sa dimension, l'autre qui évolue au plus haut niveau de l'élite Nationale et qui vise l'Europe. Un centre de formation qui fourmille de talents en construction, VS un groupe composés de jeunes issue de la formation Marseillaise et de renforts plus expérimentés. Il est avéré que les batailles contre les centres (et c'est tant mieux pour le Hand Français) sont rudes et incertaines dans leur issue en fonction des joueurs alignés. Heureuse coupe de la ligue qui nous préservera d'un Noah Gaudin déjà bien installé au Pauc.

Mais le centre aixois recèle d'autres talents, dont Notre Val, qui hier soir aura, montré à ses anciens partenaires et au public Marseillais l'étendue de ses progrès.

Opposition de style aussi au regard du déficit athlétique de nos Marseillais. 

C'est donc un savant mélange de courage, d'abnégation et et talents dont on fait preuve les bleus pour s'imposer hier soir. 

Un démarrage tout à fait correct, où nous sommes restés dans "la roue Aixoise" durant la première pour atteindre la pause avec un score de parité (12 - 12) sur un jet franc direct d'un certain ... Valentin Porte, sous les yeux médusé du papa sur le banc Marseillais. 

La défense engagée aura une nouvelle fois payée, alternant un étagement tantôt densifié tantôt plus éclaté à un alignement bas privilégiant le contre... ponctuée par de belles envolées sur le grand espace. 

Une attaque placée en progrès également, plus précise dans ses timings, dans les espaces utilisés.

Mais nos amis Aixois sont tenaces et leur capacité à élever leur niveau de pratique peut être redoutable.

Demi surprise, ce sont nos Marseillais qui vont faire plier les Aixois sur le terrain énergétique et aussi au courage et au talent. Yo survolté en 2e, Fabien au bout de l'effort tout comme Karim, enchaînent les séquences défensives de hautes intensités, les contres attaques et les attaques placées "assassines".  Simon en tour centrale supplée magistralement un Gigi qui ne le sera pas moins dans ses buts.

Une prestation de plus de grande qualité de notre gardien qui a été une nouvelle fois décisif. Mini Max, Clem et Nathan confirment leur bonnes dispos du moment. 

Un groupe globalement en progrès depuis les déconvenues précédentes. De bon augure pour la suite. La suite, c'est dans 15  jours après une coupure coupe de France et ce sera contre un autre centre. St Raph un dimanche, donc un centre au complet, de quoi nous permettre d'élever encore notre niveau de jeu et ... pourquoi pas !

Fred, 3 pts

  
Samedi 14 octobre 2017
3e tour Coupe de France
US Crauroise (N2) - Marseille Provence 35-30 (18-16)
   

Se faire les dents à la crau pour préparer la suite.

 

Décidément les rencontres contre La Crau nous inspirent et malgré un collectif amputé de 3 joueurs, nous avons opposé une bien belle résistance aux varois. 

Le rythme que nous imprimons en début de rencontre montre une nouvelle fois nos bonnes intentions. Gigi comme à sa bonne habitude ... bref Gigi.

Mais parfois les bonnes intentions ne suffisent pas et après avoir mené sans trembler, des maladresses remettent nos adversaires devant. On ne les reprendra plus ...les devants. La Crau nous maintient à distance avec un collectif de qualité et expérimenté. 

Et pourtant, à chaque occasion, au courage, on revient et on met nos hôtes à porté de main. 

Moins 2 à la mi-temps, alors que ... rien n'est joué, il nous faut gommer les imperfections et on peut espérer.

Bis repetita, on tient le choc, on garde le contact, le jeu est plaisant, notre adversaire n'est pas si fier.

Et puis une défense... un peu musclée, rouge, Yo nous quitte prématurément à la quarantième. Gigi s'en mêle et se plaint auprès des arbitres, très bons jusque là, d'une forme de 2 poids deux mesures. Très bons Jusque-là, ... 2 mn pour le seul gardien Marseillais qui n'a pas semblé être discourtois pour mériter ça.

Excès d'autorité, autoritarisme ? Un débat à avoir après le match ... 2mn pour l'entraîneur 🙏🏾. Très bons jusque là ... Ce sera leur seule erreur (de mon point de vue 😬).

Driss défend tant bien que bien la cage, on est 4, 2-1 sur la période avec au passage un arrêt du sacrifié.

La Tribune hurle sa joie ... elle était Marseillaise hier soir avec la présences des ptits frères moins de 15 et moins de 17. Un grand merci à eux à et à leurs entraîneurs pour la bonne idée 👍🏽 et le soutien.

On est un peu lâché à ce moment là de la partie mais ce soir on a décidément du cœur et les encouragements nous portent.

Mini max prend les rênes de l'attaque avec un aplomb qui fait super plaisir à voir. Fabien va puiser au fond et nous gratifie de tirs au travers ... n'est pas Fabien Richard qui veut, quand il veut. 

Nathan, de retour, n'en fini pas de faire tourner la tête à son vis à vis. Boulou enfin Avec nous, en attaque et dans la bonne défense démontre enfin que les qualités refont surfaces et que la persévérance est récompensée. 

On est à 2 puis 1 but, La Crau vacille, tangue mais ne tombe pas.

Une balle perdue au mauvais moment, un tir raté, la Messe est dite ... on jette le reste dans la bataille sur une strict, mais comme souvent dans ce cas là, l'audace ne paye pas. 

Moins 5 très flatteur pour La Crau au regard des oppositions en présence et dès la 40e minute.

Pauc pour la prochaine, avec l'envie de progrès.

Fred

Samedi 7 octobre 2017

Marseille Provence handball - Vitrolles 20-20 (10-8)

Une soirée hommage à 3 illustres représentants de notre sport qui a démarrée par une salve d'applaudissement d'une minute. Une minute pour Marc Megeant (ex international Français) une minute pour Alain Mouchel (ancien DTN), une minute pour Philippe Medard (ex international Français), illustre gardien qui a fait grandir le Hand National avec les bronzés. 

Un match de défense, de gardien, comme un dernier hommage à mémé... 

Également, dans l'attente de la vidéo, une nouvelle fois, le déchet technique nous a empêché d'exploiter au moins une 15aine de ballons. Et puis la prestation de bouli en face, répondant à Gigi chez nous a marqué un peu plus notre inefficacité offensive.

D'abord le jeu en contre qui était une de nos force, balbutie cette saison avec des prises de risques qui engendre la maladresse évoquée ... et qui parfois fait encore mouche avec panache. Et puis toujours en attaque, celle placée autours de la zone, manque encore de percussion et de densité sans parler de maîtrise stratégique... Et qui, a de trop rares occasions, offre de beaux mouvements ponctués avec éclat.

Des individualités encore un peu timides qui ont du mal à trouver leur place ! 

Bref un manque flagrant, selon moi de cohésion dans le jeu.

La première mi temps, comme chaque entame cette saison, est à nous, Gigi ponctuant notre beau travail défensif aligné. L'enchaînement en contre n'est pas suffisamment tranchant et surtout trop précipité pour être efficace.

On rend les balles et Vitrolles qui n'en demandait pas tant mais qui se sert. En attaque placée, l'intensité et la précision de la semaine sont bel et bien les mêmes... pas suffisant pour le week-end. 

Plus 2 à là mi temps, au regard de notre domination, il nous faut juste être plus appliqués pour conclure ce qui nous est offert ce soir. L'envie est là c'est sur, mais nous sommes incapables de mettre les ingrédients qui nous permettraient de nous mettre à l'abri de Vitrolles qui s'accroche courageusement, et qui commence à y croire sérieusement. Les vieux démons ressurgissent et tétanisent notre attaque, une fois de plus. La défense vacille en fin de rencontre. Les maladresses, elles sont toujours là et une balle perdue au mauvais moment nous met en très mauvaise posture pour l'issue finale. Temps mort de Red, on s'étage, tir forcé, on part en contre, stoppé net par un ultime temps mort à 6 secondes de la fin. On vient d'échapper au pire, on va tenter le meilleur avec ce qui nous ressemble parfois dans le spectaculaire : un kun fu. C'est sans compter sur Red en face qui nous empêche de jouer par une stricte sur le demi terrain. Match Nul

Place à la coupe Avec un match de prépa contre Martigues (N1) qui nous préparera pour la coupe à la crau, qui nous préparera pour la prochaine en championnat contre les jeunes et talentueuses jeunes pousses du PAUC. 

Fred 

Samedi 30 septembre 2017
2nd tour Coupe de France
Loriol (N3) - Marseille Provence 22-33 (18-12)

 

Ce 2e tour de coupe arrivait à point nommé, comme une bouffée d'air dans un championnat mal engagé (2 matchs, 2 défaites) où la qualité de notre jeu n'a été entrevue qu'à de trop rares occasions.

Pas d'objectif particulier sur cette compétition si ce n'est que d'avoir des rencontres de préparation de qualité et permettre à certains de retrouver du capital confiance.

Loriol aura été l'adversaire idéal pendant la première mi-temps offrant plus qu'une belle résistance en nous obligeant de changer de système de défense. 

Adversaire idéal en 2e période, nous permettant aussi d'effectuer des rotations de joueurs afin de laisser du temps de jeu sans stress pour les moins capés d'entre eux. 

Au final plus 11, Avec une prestation marseillaise sérieuse à défaut d'être brillante...

Du mieux tout de même par rapport à notre dernière sortie en espérant que cela suffise pour passer Vitrolles la semaine prochaine.

Fred

Dimanche 24 septembre
Istres - Marseille Provence handball 32 - 29 (16-13)

5 minutes, 5 minutes de défense imperméable, infranchissable qui nous ont permis de contrer par 3 fois les jeunes pousses du centre. 

Et puis une sanction 2 minutes qui remet nos hôtes dans la partie, les échecs à 6 mètres qui parachèvent la panne sèche. On ne reverra plus des Istréens plus en jambes et plus habiles. 

Encore des détails à régler pour envisager de basculer du bon côté, encore du temps pour certains de nos joueurs pour se hisser au niveau de cette poule de N2, encore un peu de temps aussi à d'autres plus capés pour retrouver le chemin de la réussite ou de la performance. 

On était resté sur un sentiment de frustration la semaine passée mais avec l'espoir que ça allait très vite payer. Ce soir, il va falloir faire preuve de patience et surtout de remise en question sur le travail à fournir.

Fred

Samedi 16 septembre
Marseille Provence - us Crauoise 21-24 (12-8) 

Entrée en matière à bois luz ce samedi soir avec un gros morceau; La Crau, 3e du championnat la saison passée, efficace à l'inter saison avec notamment le recrutement de Florent Ferreiro, pivot de Nîmes (Lidl Star League), venu pallier l'arrêt de Seb Mongin. Autant dire que nous étions servis pour l'entame de l'exercice 2017/2018.

Invaincus en préparation, on ne savait toutefois pas où se situer au regard de certaines adversités trop diminuées pour nous pousser dans nos retranchements.

Alors il a bien fallu se lancer, avec la ferme intention d'être au combat pendant l'heure de jeu, d'être intraitable sur notre sol, d'être Marseillais dans l'engagement... L'entame a tenu toutes ces promesses, avec un mano à mano pendant le premier 1/4 d'heure d'une belle intensité, qui a eu pour effet de faire plier une première fois les varois et creuser un premier écart ... 12 - 8 à la pause. Autant dire que la défense a tenue, relayée par un Gigi intraitable derrière, sans pour autant que l'on en profite suffisamment en contre...

Dans le vestiaire, quelques consignes, conseils, et surtout se dire qu'il faut tenir, ne rien lâcher, repartir avec les mêmes bonnes intentions, la même intensité.

Ce sera chose faite jusqu'à 10 minutes de la fin. 

1-8 cruel et "assassin" durant cette période qui interroge sur l'état de forme encore imparfait de certains joueurs et naturellement sur la gestion des changements qui m'incombe. Du travail, pour l'ensemble, donc, pour peaufiner encore et encore, améliorer quelques secteurs de jeu et aussi pour trouver les bonnes rotations dans le bon tempo.

Des recrues déjà bien intégrées.

Au rang des satisfactions, les prestations de nos recrues estivales, Karim qui nous apporte une plus-value inestimable en défense et en attaque sur plusieurs postes. Clément, sur son aile droite, sûr à la finition, aérien, il nous a offert quelques belles envolées pour sa première en championnat à bois luz. Dans l'attente de Baptiste, Julien nous a gratifié d'un bel arrêt sur un jet de 7m. Et enfin même s'il était là la saison passée, Simon (associé à Fabien) nous a apporté une stabilité défensive solide pour envisager la suite et est amené à apporter plus de poids en attaque.

Collectivement, reste à trouver les clés dans ce secteur de jeu. 

Déçu, mais pas abattu, satisfait même de la prestation générale (si on occulte ces f...... 10 dernières). L'adversité a grimpé d'un ton cette saison ... nous aussi 💪🏽.

Fred

Vendredi 8 septembre 2017

1er tour de Coupe de France

Marignane - Marseille Provence 17-43 (9-24)

Premier match de compétition vendredi soir à Marignane pour le le 1er tour de la coupe de France et .... première victoire face à une équipe B; les A étant en we de cohésion. 

Premier tour de passé, avec dans nos rangs 3 moins de 18 (Guillaume, Paul et Lucas), une première officielle prometteuse pour les 3 petits frères. Une victoire sur un score fleuve qui ne nous dit rien de plus sur notre capacité à élever notre niveau de jeu, même si le projet de jeu a été abordé. 

Une semaine de travail avant de recevoir un prétendant au titre, la Crau, 3e du dernier exercice et qui affiche ses ambitions avec un recrutement de qualité.

Rdv samedi soir à Bois luz

Fred


Date de création : 05/05/2015 : 15:45
Catégorie : Nationale 2 - Nationale_2
Page lue 13813 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
27 Abonnés