Vous êtes ici :   Accueil » Les Rencontres
Planning

agenda.jpg

Massilli'Hand
Partenaires

wiko.png

CEPAC

MSP_2015.png

artinian.png

Fleuriste Marseille

CD_13.jpg

oxyd_powered_by_ecritel2.jpg

DDJS.jpg

axa_new.jpg

Hummel_Haribo.png

LogoMarseille.gif

ebs.jpg

RegionPACA.jpg

 ↑  
Visiteurs uniques

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://csmphand.com/data/fr-articles.xml

Pré Nationale Saison 2017-2018

Entraineur : Pierre SARFATY

  

  Samedi 18 novembre 2017

Marseille Provence - Aubagne


Un petit retour sur le match à Saint Martin de crau. Le résumé fait par Arnaud Chasset sur la page facebook du club résume bien la rencontre. Toutefois je souhaite souligner la manière dont Arnaud a su tirer le maximum de ce groupe, de chacun des joueurs pour les conduire à la victoire. Belle performance de l'équipe et belle performance du coach.

Pour la réception d'Aubagne, hasard des calendriers, les équipes Nationales font relâche. Notre équipe de PN étant l'équipe de réserve de la N2, elle accueille lorsque c'est nécessaire les joueurs en manque de temps de jeu. Simon, Dimitri et Driss nous rejoignent ainsi pour la première fois cette saison.

Avec 8 joueurs de -21 ans sur la feuille de match, les Marseillais vont avoir fort à faire face à l'expérience de nos adversaires...

Après les retrouvailles entre anciens des deux cotés, les choses sérieuses commencent.

Le premier écart (4-7) est fait par Aubagne. Pierre est alors obligé de poser un temps mort. 8 minutes sans marquer il faut stopper l'hémorragie. Quelques rotations et changements de dispositifs, nous voilà repartis. Un 4-0 plus tard et le coach Aubagnais pose un temps mort à son tour. A 9 minutes de la mi-temps le score est de 9 à 9.

Et là, à ce moment, les événements s'enchaînent entre notre défaveur. Un deuxième carton jaune, un pied qui traîne, un tir dans la tête du gardien sur 7m qui donne rouge, un tirage de maillot sur contre attaque. Et ce sont 4 infériorités numériques qu'il va falloir gérer. Ajoutons deux décisions arbitrales sans doute litigieuses en notre défaveur. Et voilà Aubagne qui n'en demandait pas tant qui prend les commandes à la pause (11-14).

Remobilisation des troupes avant la reprise. A l'envie, à l’énergie, on revient et on recolle à 17-17. Et patatras en 3 minutes nous revoilà à -3. On s'accroche on rend coup pour coup. On s'approche de la mi-temps de ce 2° acte, le panneau affiche 18-22. Et deux éclairs plus tard le coach Aubagnais pose son T2. Nouvelles rotations, nouveaux ajustements des dispositifs et voilà que nous recollons encore à 22-22.

Mais bis répétita, 2 échecs au tirs et nous voilà à 3 buts (23-26) à 9 minutes de la fin. Si en première période c'est nous qui avons mal fini, c'est au tour d'Aubagne de véritablement buter sur le money-time : zéro but lors des 9 dernières minutes.  Marseille passe devant et ne lâche pas. La prise en stricte de leur demi-centre et la défense de fer de Simon en 3 bas leur a posé un vrai problème d'efficacité. Joli coup de poker tenté et réussi par notre coach.

Sur le fil du rasoir, face à une équipe talentueuse et valeureuse, nous remportons un succès étriqué mais qui bonifie les points pris à saint Martin.

Face au TOP 5 au soir de la 7 journée, nous avons perdu 2 fois et gagné 2 fois. Il reste maintenant à défier le dernier pensionnaire de ce TOP 5 : Cavaillon. Ca tombe bien nous nous y rendons dans 2 semaines. J'avais dit au soir du 21 octobre que nous verrons plus clair après les matchs de Saint Martin, Aubagne et Cavaillon. Saint Martin et Aubagne c'est fait. Rendez vous à Cavaillon dans 2 semaines.


Fred Galasso

  Samedi 21 octobre 2017

Marseille Provence 29-32 Orange

 

Dernier match avant une trêve de 2 week-end qui va être la bienvenue.

A l'heure de recevoir le PAUC en N2 et Orange en PN, la liste des Marseillais indisponibles pour jouer à cette date est impressionnante : Jules, Xavier, Matar, Romain, Alexis, Florian, Issamou, Léo. Nous avons l'équivalent d'une équipe sur le flanc.

De leur coté Orange est handicapé par un mariage. C'est aussi une équipe largement affaiblie qui se présente à Marseille. Au moment de l'échauffement personne n'est vraiment fier ni sur du résultat. D'autant que retenu pour raisons professionnelles, Stevy arrivera à la 20° minute de la 1° période et Enzo ne sera présent que pour la 2° mi-temps.

Les Marseillais attaquent le match avec 6 joueurs de champ et 1 gardien. Et pour tenir compagnie au coach 1 autre gardien de but. Orange creuse un premier écart en milieu de 1° période : 6 buts. J'y reviendrai mais l'expérience de Stevy rassure tout le monde, et nous limitons la casse à la pause avec 13-16. Il nous faudra 12 minutes pour recoller et même passer devant un court instant. Alors que le plus dur est fait, sur la fougue sur l'envie, sur la jeunesse notre équipe doit le faire. Mais à condition de rester lucide, de ne pas tenter n'importe en quoi en attaque, de ne pas lâcher en défense, de ne pas sortir du dispositif pour une interception improbable qui donne but derrière. Ou être simplement capable sur une phase de transition lente et sans danger d'assurer sa passe. Trop de petites erreurs, de petits détails, de gestes ratés d'un rien, d'accélération quand il fallait ralentir, de ralentissement quand il fallait jouer à fond. Bref, il manquait de ce que les anciens appellent l'expérience et la lucidité.

La fin de match est bafouillée, par nos joueurs surtout, par les arbitres un peu et plutôt maîtrisée par nos adversaires du soir. A 8 minutes de la fin nous sommes à 1 petit but. Tous les joueurs sont fatigués, le retard monte à 4 buts avec un 2' en notre défaveur. Nous ne gagnerons pas.

Avec des si peut être, quelques arrêts de plus, des 7 mètres marqués, plus de réussite au tir, des coups de sifflets plus à propos nous aurions pu le faire.

C'est d'autant plus dommage que nos adversaire étaient venu "un peu léger" comme on dit. C'était une belle occasion de prendre des points. Car le programme à venir s'annonce chargé. Déplacement à Saint Martin, réception d'Aubagne et déplacement à Cavaillon. Après ces 3 matchs là, nous y verrons bien plus clair.

Samedi 14 octobre 2017

CAUZ - CS MARSEILLE PROVENCE HB

   

Déplacement ce WE au CAUZ pour un vrai test grandeur nature contre le favori de notre groupe de PN.

Un petit mot pour dire que nous connaissons bien nos adversaires du jour. Ils comptent en leur rangs 3 joueurs qui ont été champions de France de Nationale 3 avec le CSMP en 2010 plus le 2° meilleur buteur du CSMP en nationale 2 pour les 2 saisons écoulées. Expérience et qualité sont donc bien présents, surtout en face, sans faire offense aux jeunes marseillais.

L'entame de match est plutôt bonne de notre coté. La réussite aux tirs est au rendez vous et notre gardien brille. Le 1° temps mort de nos hôtes est pris rapidement. Nous comptons jusqu'à 3 buts d'avance. Mais le diesel du Cauz est enfin chaud, les marseillais sont désormais en sur-régime et l'écart fond rapidement. Le Cauz passe devant, nous ne les reverrons plus. 14 - 11 en leur faveur à la pause.

On s'accroche avec les moyens de notre équipe de jeunes. On résiste, on essaye, on s'accroche pour ne pas prendre une trop grosse raclée. On finit avec neuf buts d'écart. C'est la plus petite victoire du Cauz cette saison et c'est nous qui avons encaissé le moins de buts. Le record est à battre par les autres équipes.

Cet avis n'engage que moi : il ne va pas y avoir beaucoup d'équipes qui vont "taper" le Cauz cette saison.

Un dernier mot pour soutenir Alexis, notre valeureux capitaine, blessé à la main lors du match.

Fred

   

Samedi 7 octobre 2017

UPAB/SIMIANE 22 - 31 CS MARSEILLE PROVENCE HB

Si vous êtes attentifs vous avez constaté que le match à Fos a été perdu par pénalité. Effectivement une erreur de date nous a conduit à faire jouer un joueur non qualifié le jour de match. Malgré l'alerte sur la feuille de match électronique, nous avons persisté dans notre erreur. La sanction est dès lors logique.

Pour ce déplacement à Bouc Bel Air, l'équipe est encore largement remaniée. Seuls 6 joueurs ont pris part aux 3 premières rencontres.

Bouc Bel Air a été repêché à la dernière minute. Toutefois, même si nous les avons devancé au classement l'année dernière, nous avions perdu 2 fois face à eux. Méfiance donc avant ce court déplacement.

Bouc entame bien et prend les devants : 3-1 ; 4-2 ; 6-4. Premier coup d'accélérateur du CSMP pour passer devant en passant un 4-0. Les rotations ne font pas baisser le niveau de jeu et l'écart se creuse, +3 et même +4.
La pause est atteinte avec 14-12 en notre faveur.

Notre vitesse de jeu met notre adversaire à mal et les 2 minutes se succèdent. L'écart ne cesse alors de grandir. Nous restons appliqués jusqu'au bout. Nous remportons la 2° période 17 à 10.

Un début de saison presque parfait puisque nous avons remporté sur le terrain nos 3 premiers matchs.

Mais c'est la muraille du CAUZ qui se profile pour le WE prochain.

Samedi 23 septembre 2017

Marseille Provence - Carpentras 

Réception de Carpentras pour notre 1° match à domicile en PN.


Le groupe est remanié avec 4 absences et 3 arrivées. Nous ne connaissons pas Carpentras qui monte d'excellence. Bref, sans être inquiet, nous nous posons des questions. D’autant qu'à l'échauffement l'équipe adverse semble jeune, rapide et compte en ses rangs d'anciens pensionnaires de pôle.

Le début de match est équilibré. Mais ce sont surtout les gardiens qui brillent. Le score évolue lentement. Même pas la mi temps de la mi temps que Romain se fait "striper" l'arcade, que Virgile est déjà dehors suite à un coup sur le genou et c'est maintenant au tour de Florian d'aller souffler suite au traitement de faveur qu'il a reçu. A ce moment là, nous n'en menions pas large. Et je défie quiconque de trouver un marseillais serein. Et bien il y en avait un : Killan. Il profite bien de la désorganisation de la défense adverse. Car si nos adversaires savaient très bien qu'il fallait défendre sur Florian (grâce à l'étude des feuilles de match), sa sortie à ouvert le champ des possibles. Killan, mais aussi Baptiste et Alexis font parler la poudre. A la mi-temps le score est de 13-10.

L'entame de 2° période est excellent. La défense est imperméable et les contres fusent. En moins de 10 minutes le coach adverse pose son temps mort : ils viennent de prendre 9 buts ! L'écart monte même à dix buts (26-16). La messe est dite. Petit relâchement général, çà déroule moins bien, c'est moins fluide. Les adversaires refont une partie de leur retard, mais sans véritablement être en mesure de revenir. Autant notre première moitié de 2° période est bonne, autant la seconde moitié de mi-temps est "mauvaise".

Pour illustrer mon propos:

  • Buts inscrits par quart d'heure : 7 - 6 - 12 - 8
  • Buts encaissés par quart d'heure : 5 - 5 - 6 - 13

L'essentiel est quand même la victoire, avec la manière face à un adversaire valeureux qui n'a rien lâché.

Samedi 16 Septembre 2017

Fos - Marseille Provence


La première journée de pré-nationale nous propose d'aller défier Fos-sur-mer sur leurs terres. Fos a fini 2° du dernier exercice et nous 9°.

A l'intersaison nous avons eu notre lot de départs et d'arrivées. La phase de préparation fut correcte mais nous n'étions pas extrêmement sereins avant ce déplacement. Avec une équipe fortement remaniée nous étions un peu dans l'inconnu.

L'entame de match est bonne. La 3-2-1 ne fonctionne pas si mal et nous trouvons des solutions en attaque. Le gardien adverse sort le grand jeu et nous empêche de faire un écart. Mais un trou d'air en fin de mi-temps nous empêche d'être devant à la pause. 9-7 à la 22° pour tourner à 10-12 à la mi-temps Nous avons pris un 5-1 en 7 minutes, il va falloir réagir.

Pierre propose alors un passage en 6-0 qui va vite poser des problèmes à nos hôtes. Le coach adverse pose son temps mort à la 37° ; ils viennent d'encaisser un 6 à 1. Nous avons fait un vrai écart. Il est de +5 à 10 minutes du terme. La fin de match fut un peu compliquée à gérer. Mais nous y sommes parvenus et nous l'emportons de 2 buts.

Et nous commençons la saison de la meilleure des façons par une victoire à l'extérieur face à une équipe que nous pensions supérieure au vu de la saison passée. C'est très bon pour le moral.

Fred Galasso


Date de création : 18/09/2017 : 19:03
Catégorie : Pré Nationale - Pré Nationale
Page lue 439 fois
Précédent  


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
26 Abonnés